Remise du Prix

2021

Attention : les vidéos du Prix du livre allemand doivent être affichées ici. Si vous ne pouvez pas les voir, vos paramètre de cookies empêchent l'affichage du contenu. Pour que les vidéos vous soient affichées, cliquez ici et autorisez les cookies pour les statistiques et le marketing sous le paramètre Cookie.

2021

Lauréat

Le Prix du Livre Allemand 2021 est décerné à

Blaue Frau

Lauréat 2021

Blaue Frau

Adina a grandi dans les Monts des Géants, en République tchèque. Enfant déjà, elle rêve de voyager. À Berlin, elle rencontre une photographe grâce à qui elle obtient un stage dans un centre culturel du Brandebourg. Victime d’une agression sexuelle que personne ne prend au sérieux, Adina se réfugie à Helsinki. À l’hôtel, elle fait la connaissance d’un professeur et député européen estonien, qui tombe amoureux d’elle. Tandis qu’il lutte pour le respect des droits humains, Adina essaie de quitter son exil intérieur.

Voir plus Voir moins

Justification du jury

« Avec autant de puissance que de précision poétique, Antje Rávik Strubel dépeint dans ce roman le parcours d’une jeune femme qui fuit le souvenir du viol qu’elle a subi. Le texte, bouleversant, s’emploie à mettre au jour les événements strate après strate. Histoire d’un empouvoirement féminin, ce roman est aussi une réflexion sur les rapports de domination entre les sexes et les rivalités entre les cultures de la mémoire en Europe de l’Ouest et de l’Est. La forme narrative, en perpétuelle recherche, permet à Antje Rávik Strubel d’exprimer l’indicible d’une expérience traumatique. Quant au dialogue avec le personnage de la femme bleue, aux traits mythiques, il condense la poétique engagée de la narratrice : celle d’une littérature comme fragile contre-pouvoir, qui dépasse le désespoir pour s’opposer à la violence et à l’injustice. »

Voir plus Voir moins

Les cinq autres finalistes étaient : Norbert Gstrein, Der zweite Jakob (Carl Hanser), Monika Helfer, Vati (Carl Hanser), Christian Kracht, Eurotrash (Kiepenheuer & Witsch), Thomas Kunst Zandschower Klinken (Suhrkamp) et Mithu Sanyal, Identitti (Carl Hanser). La lauréate Antje Rávik Strubel se verra remettre la somme de 25 000 euros ; quant aux cinq finalistes, ils recevront 2500 euros chacun.e. Le choix du meilleur roman germanophone de l'année se fait en plusieurs étapes.

Depuis l'appel à candidatures, les sept membres du jury ont examiné 230 titres parus entre octobre 2020 et le 21 septembre 2021. Une première sélection de vingt titres a été suivie d'une seconde sélection comprenant les six finalistes. Avec le Prix du Livre Allemand, la Stiftung Buchkultur und Leseförderung des Börsenvereins des Deutschen Buchhandels désigne, en ouverture de la Foire du Livre de Francfort, le meilleur roman germanophone de l'année 2021.

2021 Impressions

La cérémonie 2021 18 octobre

2021 Les finalistes